première grande enquête en France sur l’éthique dans la recherche

De : Etienne Vergès <etienne.verges@free.fr> Date : 3 octobre 2013 13:41:06 HAEC À : <comite-cerni@grenoblecognition.fr> Objet : première grande enquête en France sur l’éthique dans la recherche

Chers collègues du CERNI,   L’enquête sur l’éthique de la recherche est lancée depuis quelques jours. Pourriez vous prendre un peu de temps pour y participer, et pouvez vous communiquer ce mail dans vos communautés scientifiques ? Nous cherchons à atteindre les chercheurs français de toutes les disciplines, par l’intermédiaire des labos, des sociétés savantes, des fédérations de recherche etc.    Merci d’avance pour votre aide dans la réussite de cette enquête.   Etienne Vergès Professeur à l’Université de Grenoble

___________________________________________

Mesdames, Messieurs, Chères collègues, Chers collègues,

Si vous ne visualisez pas correctement cet email, cliquez ici

Des chercheurs de l’Université Pierre Mendès France de Grenoble réalisent la première grande enquête en France sur l’éthique dans la recherche.

Vous êtes chercheur, doctorant, post-doctorant…

L’éthique appartient aux chercheurs. Donnez votre avis !

Cliquez pour accéder au questionnaire en ligne

http://enquete-ethique.upmf-grenoble.fr/

Nous vous remercions par avance de votre implication

L’équipe de recherche “Éthique, Recherche et Déontologie” Université Pierre Mendès France, Grenoble

Enquête référencée dans le magazine La Recherche

Des chercheurs du groupe « droit et sciences » de l’Université Pierre Mendès France de Grenoble ont entrepris un projet de recherche sur l’éthique dans recherche. Cette étude, soutenue par  l’université, est destinée à renouveler des enquêtes qui ont été réalisées dans de nombreux pays anglo-américain sur l’intégrité et l’inconduite scientifique mais qui n’ont encore jamais été conduites en France.

L’enquête, administrée par questionnaire en ligne est lancée le 26 septembre.

Les résultats, attendus en 2014, vont permettre d’obtenir en France des données similaires à celles recueillies à l’étranger et de les comparer. L’étude vise à comprendre la manière dont les chercheurs français se représentent les valeurs et les normes éthiques, à mesurer quantitativement la fréquence des atteintes à l’intégrité scientifique, en prenant en considération non seulement les actes commis par les sujets interrogés, mais également ceux dont ils ont été témoins ou victime.

Nous vous remercions d’avance pour votre aide de diffusion de cette enquête.